Diam’s, sous le voile du voile

Les commentateurs n’ont retenu que le voile de Diam’s. L’âme humaine n’intéresse pas la presse. Seule compte la mode. Quant à la foi, elle est un objet de scandale.

Diam’s est sortie, dimanche soir, de quatre années d’un silence qui lui convenait fort bien. Cela s’est passé sur TF1, au cours d’un long entretien donné à l’émission « Sept à huit ». L’ex-rappeuse a expliqué pourquoi elle avait mis fin à sa carrière en 2008, tout en assurant, au passage, la promotion de son livre, Autobiographie, paru aux éditions Don Quichotte.

Diam’s, la mode, la mode, la mode

Une seule chose a frappé l’esprit des commentateurs : Diam’s est apparue voilée à l’écran. Pas comme une roue de vélo, mais comme une musulmane de stricte obédience, qui se livre à une interprétation traditionnaliste du Coran et tient le hijab pour une obligation.
Depuis très longtemps, le port du voile fait l’objet de vastes débats dans l’ensemble du monde musulman. Son sens diffère diamétralement suivant les pays, les époques, mais également le milieu social. Il peut être imposé ou volontaire, marque d’un asservissement à l’homme ou signe extérieur de spiritualité.
Pour autant, on notera que la presse française, dans sa grande majorité, s’est arrêtée uniquement à ce détail vestimentaire. Pourquoi cette focalisation sur le voile ?
Parce que le voile est uniquement porté par les islamistes qui s’en servent pour dissimuler des bombes ? Evidemment, puisqu’on vous le dit…
Formons une hypothèse : la question ce n’est pas l’islam, mais la foi. Si Diam’s avait choisi de se faire nonne, elle aurait pris le voile et les commentaires de la grande presse auraient été exactement les mêmes. Car ce qui choque nos contemporains, ce n’est pas le voile en soi, mais bien ce qu’il voile.

Conversion : l’objet du scandale

La conversion de l’ex-chanteuse, voilà l’objet du scandale. Ce n’est pas son passage d’une religion à une autre qui pose problème.
Certes, elle a abandonné, comme d’autres, la foi de ses pères pour une autre religion et troqué le catholicisme contre l’islam. Les catholiques seraient bien inspirés de s’interroger sur ce qu’a dit l’ex-rappeuse au détour d’une phrase. Elle avoue s’être tournée vers l’islam pour une seule raison : la spiritualité y est vécue de manière plus affichée et, par conséquent, plus disponible à celui qui est en quête de sens. Voilà qui devrait conduire à la méditation des quelques cathos encore partisans de la doctrine de l’enfouissement… Les catacombes ne sont pas l’avenir de l’Eglise, mais le passé.
Ce qui dérange, au fond, les commentateurs, c’est la « conversion » de la chanteuse, dans le sens le plus fort du terme : son changement radical de vie. Elle hausse la spiritualité au-delà de la gloire et du succès. Elle place les besoins de l’âme au-dessus de tout autre besoin. Elle parle de cette soif intarissable de Dieu que connaissent tous les mystiques : elle commet une provocation beaucoup plus grande pour notre temps que celles auxquelles elle se livrait quand elle était rappeuse.
Il y avait, dimanche soir, sur TF1, un peu de saint Augustin, chez cette femme-là. J’hésite à l’écrire, tellement il m’aurait semblé invraisemblable de le faire il y a quelques mois encore : il y avait, chez elle, comme de la grâce. Et puis, Diam’s s’arrêtant de chanter : n’est-ce pas la preuve la plus éblouissante de l’existence de Dieu, de sa grandeur aussi ?

avatar

François Miclo est rédacteur en chef de tak.fr

31 Réactions à "Diam’s, sous le voile du voile"

  • avatar
    Tibor Skardanelli 1 octobre 2012 (18:45)

    Vous allez penser que je fais du culte de la personnalité, mais j’assume, voici le point de vue de Soheib Bencheikh sur le voile :
     » Le voile est une fausse route pour les jeunes filles. Rien dans le Coran ne leur impose d’afficher ainsi leur foi. Le voile conduit trop souvent à des comportements inquiétants, comme le refus de la mixité, de l’égalité des sexes, des cours de biologie ou de sport. Je suis favorable à la loi contre les signes religieux à l’école, car il faut éviter d’envoyer les profs en première ligne » . (Le Parisien – 17/01/04 )
    Je ne résiste pas à donner aussi son point de vue sur un autre personnage médiatique, Tariq Ramadan :
     » Je connais l’homme, je l’ai rencontré à plusieurs reprises, ce n’est pas un théologien averti, mais c’est un tribun charismatique. Il défend une vision totalitaire, intégriste, c’est un crime de le mettre en contact avec la jeunesse. C’est pourtant ce qu’a fait en France la Ligue de l’enseignement, ce sanctuaire de la laïcité ! C’est elle qui a fait bénéficier Ramadan de sa logistique…  » (Le Parisien – 17/01/04 )

  • avatar
    CR 1 octobre 2012 (19:50)

    Le port du voile est justifié, d’après certains interprétateurs auto-proclamés du Coran, par la nécessité de masquer les caractères féminins susceptibles d’attirer la convoitise de l’homme.
    Personnellement, je trouve cela très dévalorisant… Pour l’homme.
    Si cet homme-là est incapable de surmonter ses pulsions sexuelles à la seule vue d’un chignon, c’est qu’il ne s’est pas assez éloigné de la bête. Pour ma part, qui bénéficie génétiquement de six cent soixante ans de civilisation (chrétienne) supplémentaire par rapport au musulman moyen, je n’ai pas ce problème. Je peux regarder des femmes plus ou moins dénudées, cela ne me transforme pas en bête sauvage. Je sais me tenir.

    Donc le voile, partiel ou total, est surtout une insulte au « vrai croyant », laissant supposer que ce dernier ne sait pas surmonter ses montées d’hormones.

    On ne passe pas du moyen-âge à la civilisation en quelques années…

  • avatar
    xly 1 octobre 2012 (19:57)

    « FM dit « la spiritualité y est vécue de manière plus affichée »
    Est-ce que la spiritualité a vraiment besoin de s’afficher ? On ne peut pas mettre sur le même pied la « spiritualité » et le »prosélytisme ». Néanmoins vous mettez le doigt sur une caractéristique rarement commentée de l’Islam qui est l’affichage. Ce qui a des conséquences dans tous les domaines et qui fait que la religion exerce une emprise tenace sur la société qui a beaucoup de mal à s’en affranchir. Par exemple il est très difficile pour un musulman non-pratiquant (et non-croyant) de ne pas faire le ramadan, tout le monde lui « tombe dessus », comme me le dit « mon » épicier arabe. Ce qui incite certainement à des pratiques dignes de Tartuffe. On m’a fait remarquer que pour passer pour un bon musulman il était bien vu d’avoir le front marqué d’un discret carré de peau tuméfiée, signe de longues prosternations le front posé sur un pierre dure de cette forme. J’ai remarqué depuis que le Président de la Lybie portait cette marque comme beaucoup de leaders islamistes tunisiens. Le voile fait partie de cette contrainte d’apparence, comme la longue barbe pour les hommes. On peut y voir une forme de contrainte sur les pratiquants et les non-pratiquants appartenant , malgré eux, à une communauté dite « musulmane » alors qu’ils souhaiteraient se revendiquer avant tout comme arabes, berbères ou kabyles.

  • avatar
    oblomov 1 octobre 2012 (20:52)

    « Diam’s s’arrêtant de chanter : n’est-ce pas la preuve la plus éblouissante de l’existence de Dieu ? »
    Géniale, la chute !

  • avatar
    Tibor Skardanelli 1 octobre 2012 (20:57)

    Tout à fait d’accord Xly, à ceci près que nous avons laissé la dimension spirituelle de l’homme en friche. Je n’ai personnellement pas de solutions à ce problème, je crois cependant qu’il explique une partie du malaise de notre société.

  • avatar
    Tibor Skardanelli 1 octobre 2012 (21:10)

    Oblomov, tout à fait !

  • avatar
    ROL 1 octobre 2012 (21:20)

    voilà qui me laisse perplexe: à la fois que l’on accorde foi à la conversion de Diam’s comme le fait FM, mais aussi que l’on note ’emprise du prosélytisme comme fait xly.
    Pourtant il me semble qu’un croyant qui prend le voile se cache, se met dans le retrait, fuit l’ostentation. Le spirituel ne fait pas bon ménage avec le spectacle. Diam’s au contraire médiatise sa conversion (est-ce un reste de cabotinage du temps où elle était médiatique?). Il est vrai que la foi « se propage » plus aisément lorsque le rituel est puissant et démonstratif. Mais cela ne permet pas de penser que Diam’s n’ait pas été touché par la grâce. Nous manquons de recul.

  • avatar
    eiram 1 octobre 2012 (21:28)

    N’avez-vous pas compris que l’islam puise son énergie dans
    l’exhibitionnisme? Et tant qu’il y aura des voyeurs Diam’s et ses petits camarades de jeu prendront leur pied. La religion est de l’ordre du privé, dites -vous? Pas pour eux. Le voile, intégral ou pas, les barbes, le ramadan et tout le reste est plus du ressort de l’ostentatoire que du religieux. Alors , cessez de vous y intéresser et ça ira beaucoup mieux. On pourra enfin parler d’autres choses.

  • avatar
    Patrick 1 octobre 2012 (22:07)

    « Diam’s s’arrêtant de chanter : n’est-ce pas la preuve la plus éblouissante de l’existence de Dieu, de sa grandeur aussi ? »

    Il ne vous faut pas grand chose comme preuve de l’existence de Dieu ou de sa grandeur !
    Ce silence, ne serait-il pas plutôt en lien avec le statut de la femme en islam ?
    S’il elle s’était convertie au christianisme, elle aurait très probablement modifié son répertoire pour chanter la gloire de Dieu. Mais alors on l’aurait prise pour une illuminée, ce qui est généralement le cas lorsqu’une telle conversion se produit.
    Mais quand c’est l’islam, nos médias bien-pensants tombent en pâmoison.

  • avatar
    François Miclo 1 octobre 2012 (23:10)

    Patrick, et si elle était entrée en religion, n’aurait-elle pas pris le voile ? Je pense que Diam’s est une illuminée. En revanche, je les aime bien, les illuminés, moi.

  • avatar
    Stéphane Mortimore 2 octobre 2012 (01:47)

    « On m’a raconté que les musulmans ont une marque sur le front signe de dévotion », « non monsieur le voile est un asservissement, c’est démontré par le professeur Truc philologue et exégète de l’Islam » « mais voyons vous ne comprenez donc pas ce qui est évident ? Personne vraiment sauf Moi a remarqué que cette « religion » ne vit que pour s’exhiber ! » »ah ah les médias sont en pâmoison car donc elle s’est convertie à l’islam qui interdit le chant aha ! »…

    Putain… qu’ils sont lourds.

  • avatar
    L'Ours 2 octobre 2012 (08:57)

    Pardonnez-moi, ce que je pense n’est pas correct, mais c’est ce que je pense.
    Ce qui me dérange, ce n’est pas la « conversion », mais la « conversion à »…
    J’ai écouté Diam’s à la radio. Elle était très mal dans sa peau et je comprends cela fort bien. Puis elle a ouvert un coran et elle a eu les réponses qu’elle attendait.
    Et bien soit ce qu’elle attendait n’est pas recommandable, soit il faut qu’elle apprenne à lire!
    Elle fait ce qu’elle veut, même si je pense que son cheminement peut être suivi par des jeunes en perdition, mais c’est ce que je pense.
    Et j’ajoute que cela deviendra de plus en plus gravement problématique pour l’avenir non pas de la France et de son identité, ce n’est pas le sujet que je veux aborder ici même s’il existe, mais pour celui de l’humanisme des lumières.

  • avatar
    Patrick 2 octobre 2012 (09:28)

    @ Stéphane,
    « qu’ils sont lourds
    Vous c’est peut-être « l’insoutenable légèreté de l’être ».
    ;-)

    Pour les femmes, je dirais comme Pierre Perret : « mettez les voiles ! »

  • avatar
    Stéphane Mortimore 2 octobre 2012 (09:39)

    Patrick, je préfère l’emplois de l’euphémisme et de la blague, mais si je vous dis exactement ce que m’évoque vos réflexions, toutes autant qu’elles sont, on va atteindre un point Goodwin, et l’ensemble va se prendre d’un coup pour des sommités. Je m’en voudrais de vous bercer d’illusion.

  • avatar
    spqr 2 octobre 2012 (09:44)

    On sent quand-même le regard envieux et intrigué du chrétien occidental qui peine à composer entre sa foi (disons son appétit pour les choses de l’esprit, ce qui me semble plus juste) et sa raison… Plus personne chez nous ne craint encore qu’un blasphème puisse produire d’un coup l’ouverture d’une crevasse qui le précipitera dans l’abîme alors une rappeuse qui fond sur le Coran (sans arrière-pensée aucune….) ça force la curiosité sinon l’admiration.
    De nos jours où toute notre symbolique et notre mystique est passée au marbre (en vrac corrida, circoncision, mariage, célibat des prêtres et j’en passe…), effectivement il est mordant de se frotter les genoux sur les aspérités du (ma-)cas Diam’s.

  • avatar
    cafe du mardi 2 octobre 2012 (13:43)

    le Mac à Diam ?
    attention aux manifestations dans le 93

  • avatar
    spqr 2 octobre 2012 (14:24)

    Désolé café du mardi. C’était d’un gout dront on aurait pu se passer.

  • avatar
    Stéphane Mortimore 2 octobre 2012 (14:39)

    Quand on se retrouve copain avec les « progressistes » sans le vouloir ou comment entamer tous les clichés de l’islamophobie pour paraitre encore plus à la pointe du progrès
    http://www.dailymotion.com/video/xtzwj6_didier-porte-diam-s-dans-sa-robe-de-bure-sur-tf1_news

  • avatar
    L'oiseau bleu 2 octobre 2012 (17:50)

    Pas du tout spqr c’était très bon

    Ce Mac c’est bien celui qui a mis la Sharia avant l’hébreu ?

    C’est pas de moi, helas, mais mon ami suggest ne m’en voudra pas

  • avatar
    Tibor Skardanelli 2 octobre 2012 (21:44)

    Je pose une question à tous les pourfendeurs d’islamophobes : pour quelques femmes portant le voile islamiste librement en Europe, combien sont onbligées de le porter ici mais surtout dans ces pays où le couvercle totalitaire de l’islamisme s’est refermé. Pour une personne authentiquement touchée par la grâce de la spiritualité combien sont contraintes de vivre sous des lois rigides qui contraignent les esprits, les corpe et les âmes ? Combien de femmes mutilées ? Combien d’homisexuels battus, humiliés, torturés, pendus ? Tout cela est-il quantité négligeable ? Est-il nécessaire de passer nos valeurs par pertes et profits par peur de l’islamophobie ? On peut dénoncer ce totalitarisme sans pour autant mépriser les croyants, ceux que nos valeurs offensent doivent partir pour des pays qui appliquent les lois selon lesquelles ils veulent vivre.

  • avatar
    Stéphane Mortimore 3 octobre 2012 (21:58)

    Combien de marin, combien de capitaine, combien d’envolée lyrique… on se demande.

  • avatar
    soundous 4 octobre 2012 (09:38)

    vous vous meprenez ce que vous dites n est pas vrai car le voile est simplement notre relation avec dieu et non avec l homme puisque une fois mariie les musulmanes peuvent s exposer a leur mari le voile est un signe de repentance de bon sens et de purete le garder est un bonheur pour tout musulman le fais de critiquer ne vous rend nul part metre le voile ne nous empeche pas d etre tres ouvert et d accepter les autre liberte

  • avatar
    soundous 4 octobre 2012 (09:43)

    j’ajoute que le voile n’ait qu’un bout de tissu mais il absolument obligatoire je le sais mieux que quiconque . jai un grand coeur car je parle avec tout le monde donc je vous rie de ne pas critiquer notre religion s il vous plait cordialement

  • avatar
    soundous 4 octobre 2012 (09:47)

    a votre avis pourquoi une star aussi connue s est convertie a l islam je vous invite a vous renseigner davantage car ca risque de vous interesser leppoint.fr

  • avatar
    Melanie 4 octobre 2012 (10:19)

    je pense que vous êtes dans l’ignorance la plus totale et vous êtes très loin de la vérité j étais comme vous avant de découvrir que la vérité est toute autre. Critiquer la religion elle finit par comprendre après des recherche que l islam est un chemin différent des autre il illumine le coeur des gens perdus il aide le pauvre a sorrienter il délivre les coeurs renfermes et il accède a la liberté des corps et la paisibilite de ceux qui veulent comprendre le monde et ces injustices. je vous invite donc a aller a cette adresse choc-ante concernant diam’s et sa sortie du monde du chowbiz qui lui ouvre les yeux ne le prenait surtout pas mal. Ces recherches vous seront nécessaires pour vous renseigner qui sait vous changerez peut être d’avis ;

    http://www.youtube.com/watch?v=plMu1n3efrI

    au revoir et cordialement

  • avatar
    L'Ours 6 octobre 2012 (09:39)

    soundous et mélanie,
    comme j’apprécie à juste titre votre ton délicat qui ne me laisse guère de doute sur votre coeur sincère, j’espère que vous ne prendrez pas ma contradiction pour de la méchanceté.
    Mais je ne comprends pas comment on peut trouver tout ce que vous dîtes dans l’islam.
    Alors à moins que vous ne preniez que ce qui vous arrange dans le coran et les hadiths en laissant de côté tout ce qui rend caduc les versets « acceptables », et compte tenu du fait qu’aucun « aggiornamento » n’est en cours dans cette religion excepté de la part de rares esprits éclairés stipendiés par l’écrasante majorité leur coreligionnaires, même les plus modérés, je trouve tout le contraire de ce que vous y trouvez!

  • avatar
    Tibor Skardanelli 6 octobre 2012 (12:01)

    Soundous, Mélanie, si c’est une démarche volontaire, pourquoi la police de la vertu en Iran ou en Arabie Saoudite pourchasse et punit les femmes qui ne le porte pas ? Avez-vous une réponse ? Elle m’intéresserait vraiment.

  • avatar
    Patrick 6 octobre 2012 (12:06)

    @ soundous
    « j’ajoute que le voile n’ait qu’un bout de tissu mais il absolument obligatoire »
    Obligatoire dans votre religion, pour vous, mais d’autres musulmans affirment qu’il ne l’est pas.
    Quoi qu’il en soit, la France est une république laïque. Ce ne sont donc pas des religions qui doivent nous dicter leurs lois.
    Autre chose. Une musulmane refuse de serrer la main à un homme. J’ai découvert qu’il y a un hadith qui est à l’origine de cette interdiction : ce geste constitue une « fornication de la main ». Je crois vraiment que l’islam a un gros problème avec le sexe : femme voilée, refus de serrer la main, femme lapidée dans certains pays parce qu’on aurait vu un bout de son bras ou de sa jambe, ou femme poignardée comme dans le poème de Victor Hugo Le voile.
    Et pour finir, l’islam est tellement tolérant qu’il tue tout musulman qui change de religion ou qui la quitte. En France, ce sont les menaces, les intimidations et le rejet.

  • avatar
    Marie 6 octobre 2012 (17:53)

    « mais il absolument obligatoire » n’importe quoi dixit mon beau frère fils de scheik d’Al Azar!

  • avatar
    lavraie 20 octobre 2012 (13:13)

    (pourquoi la police de la vertu en Iran ou en Arabie Saoudite pourchasse et punit les femmes qui ne le porte pas ? Avez-vous une réponse ? Elle m’intéresserait vraiment. )
    Je vis en Arabie et il n’ y a pas de femmes qui sont arrêtées ou pourchassées donc vos informations sont erronées.
    Meme si ce que vous dites est vraie toute musulmane serait contre cette injustice
    merci

  • avatar
    lavraie 20 octobre 2012 (15:05)

    (Obligatoire dans votre religion, pour vous, mais d’autres musulmans affirment qu’il ne l’est pas.)
    Ohhh si je suis en mesure de vous apporter les preuves dans le coran et la sunnah
    (éponse :
    [Tous ces gens-là] mentent sur Allah et Son messager, ils prétendent l’inexistence de [dalil] sur le voile ? Que dire des paroles d’Allah –le Très Haut- qui dit : « …Et si vous leur demandez (à ses femmes) quelque objet, demandez-le leur derrière un rideau… » Sourate 33 ; v 53.
    Il dit : « derrière un rideau… »,  » …derrière un rideau » : et lorsqu’on qu’on dit un rideau, c’est le voile « intégrale ». Si ce dernier laisse entrevoir le visage, alors c’est qu’elle [la femme ndt.] n’est pas cachée derrière un rideau mais qu’une seule partie est couverte et l’autre ne l’est pas.)

    merci