Cécile Duflot, la rebelle

Alerte rouge : les baltringues sont de sortie ! Le problème c’est qu’ils continuent de nous gouverner. Le quinquennat précédent, ils faisaient les beaux – Dior et Cohiba. Le président des nouveaux riches : normal, c’était dans le ton. Là, c’est le lâché de bobos : normal, c’est devenu le pré carré de la gauche.

Faisons les comptes. On a eu le modèle janséniste et chrétien de gauche de la ravissante et précieuse ridicule ministre de la Femme en péril, avec son abolition de la pute. Puis le bourgeois fielleux qui se prend pour Rambo, avec notre bien responsable mais toujours pas coupable Laurent Fabius.

Cécile Duflot, elle fait plus fort. Elle affiche ses convictions, mieux son indépendance d’esprit. Bon, elle n’a pas débarqué à l’Elysée en Harley Davidson en chantant qu’elle n’avait besoin de personne, mais en jean. C’est dire si elle est libre, Max. Et comme de juste : la vieille France fatiguée en a fait une jaunisse. Elle serait venue portant un sac-à-dos rose-pétasse, avec écrit dessus « Nick ta Mère » au feutre, ça aurait été la même chose.

Libérez-nous de Cécile Duflot

Mais elle vient juste de pousser le cran au-dessus. Le prétexte : les Pussy Riot, les vagins en furie, le sujet qui justement chiffonne au plus haut point la France fatiguée. On la voit donc avec une espèce de sac sur la tête, puis sans sa cagoule, sourire sexy et belle lumière, un petit panneau d’écolier sur lequel est inscrit la terrible revendication : « Free pussy riot ». Libérez les foufounes en colère.

Est-ce que quelqu’un pourrait dire à Cécile Duflot qu’elle n’est plus dans le XXe à Paris avec ses amis à donner le sein à Térébentine, tout en papotant de la situation des orphelins somaliens, mais ministre du Logement ?

Est-ce que quelqu’un pourrait dire à cette petite bourgeoise satisfaite qu’il y a actuellement 250 000 SDF en France et 2,5 millions de mal logés de tous les âges, qui travaillent ou non, clandestins ou pas et des deux sexes ?

Est-ce que quelqu’un pourrait dire à cette comédienne que, quand on veut vraiment afficher ses convictions, on n’affiche pas sa jolie petite tête satisfaite de provocatrice à deux balles, mais on garde la cagoule ?

Est-ce que quelqu’un pourrait dire à cette beauté La Redoute, et par la même occasion à l’ahuri qui nous gouverne à coup de bons mots, que ces jeunes filles vont subir deux ans de goulag en Sibérie pour avoir commis un acte politique ? Et pour ceux qui en doute, je les invite à lire ce texte d’une intelligence rare.

Est-ce que quelqu’un pourrait virer la classe politique française dans son ensemble – oui, toi aussi Mélenchon ? Barrez-vous. Vu la capacité de nos dirigeants à brasser de l’air, à moins de vouloir contribuer à adoucir le réchauffement planétaire, je ne vois pas à quoi ils servent. On peut se démerder sans eux. D’ailleurs, la plupart du temps, c’est ce qu’on fait. Alors, à quoi bon les payer en plus ?

14 Replies to "Cécile Duflot, la rebelle "

  • avatar
    syboule 25 août 2012 (12:45)

    oh là là: on touche le fond

  • avatar
    szavay 25 août 2012 (13:15)

    « Deux ans de goulag en Sibérie »? Vous n’avez pas l’impression d’en rajouter un peu? Mais je suis d’accord avec tout le reste de l’article.

  • avatar
    Tibor Skardanelli 25 août 2012 (14:14)

    Ben, faut pas se plaindre c’est bien de la Duflot bobo que cette action voulait rallier : c’est fait, mission accomplie !

  • avatar
    Stéphane Mortimore 25 août 2012 (15:39)

    mais non Tibor, lisez plutôt les déclarations politique de l’une des chanteuse au lieu de nous sortir vote pot au feu à chaque occasion. Non je n’exagère pas, c’est bien la peine qui les attends, elles sont en Sibérie dans une des pires institution pénitentiaire du monde. Les bobos s’en foutent tout autant que les petits bourgeois, d’une part parce qu’ils sont du même monde mais pas du même bord, d’autre part parce que les culs assis du monde entier se tiennent la main pour répandre leur fiel et leur ignorance. Encore une fois lisez les déclaration politique de l’une des chanteuses, et arrêtez cinq secondes avec vos réflexions de parvenus nulle part. Elle y décrit parfaitement l’apathie générale et par la même occasion donne une leçon de religion au pseudo chrétiens.

  • avatar
    Tibor Skardanelli 25 août 2012 (16:36)

    Vous n’exagérez rien mais vous dites n’importe quoi. Lorsqu’elle dit : « La réaction de milliers de gens de par le monde à ce procès est en est la preuve éclatante. Nous sommes toutes trois innocentes. Nous sommes innocentes, le monde entier le dit. Le monde entier le dit pendant les concerts, le monde entier le dit sur Internet, le monde entier le dit dans la presse et dans les parlements. » C’est bien du monde des Occidentaux qu’elle parle.
    L’apathie générale qu’elle dénonce est celle de la Russie, il faut atterrir quelque fois. Elle a lu les évangiles, c’est très bien, je n’ai pas d’antipathie particulière contre cette femme, je trouve ses méthodes contestables en ce sens qu’elles s’adressent à l’Occident et non pas aux Russes qu’elle méprise ouvertement : « Et ils resteront là, dans la rue, en attendant tranquillement que le pouvoir leur dise ce qu’il faut faire. Ils sont absolument amorphes, c’est très triste. » Ce qui est triste, c’est de la voir se comparer aux dissidents des années 70.
    Quant aux leçons de christianisme il faudra m’expliquer, peut-être avez-vous été impressionné par des formules amphigouriques comme : « La conséquence de ce processus, c’est la résignation ontologique, c’est-à-dire la résignation ontique socialisée. » Il ne faut pas Stéphane, c’est un peu creux au fond, si vous aimez le genre je vous conseille Derrida qui est pas mal non plus.
    Avant Matthieu 7.7 : « Demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. »
    Il y a Matthieu 7.5 : « Hypocrite, ôte d’abord la poutre de ton œil, et alors tu verras clair pour ôter la paille de l’œil de ton frère. »
    Regardez-vous avant de jeter l’anathème sur les autres en faisant mine de ne pas comprendre ce qu’ils vous disent. Comme je ne doute jamais de la bonne volonté d’autrui je vous répète ce que je pense.
    Ce que font ces femmes s’adresse d’abord à l’Occident, elles se moquent de l’opinion publique russe comme de leur première culotte, elles font plus de mal que de bien à la cause de la liberté en Russie en s’attaquant au renouveau de la foi qui fut la première combattue par la grande terreur.
    Les réactions occidentales sont à la mesure de celles de Duflot et sont tout à fait disproportionnées comparées à d’autres graves atteintes aux libertés de par le monde.
    En bref c’est de l’indignation sur commande.

  • avatar
    Stéphane Mortimore 25 août 2012 (21:55)

    non ce n’est pas de l’indignation sur commende, votre point de vue est totalement biaisé parce que vous appelez votre foi et qui n’est rien de plus que du dogmatisme. Vous n’entendez rien à cette situation et vous l’a jugez avec votre regard d’occidental. Vous pensez avoir tout compris, et vous nous assenez vos vérité avec le regard du mépris de celui qui pense tout comprendre en lisant ce qui en vérité ne fait que le conforter. D’ailleurs comme toujours vous ne mettez que ce que vous pouvez attaquer fort de ce que vous pensez comprendre. Votre point de vue est uniquement cerné par votre passion pour le conformisme. Et borné à vos opinons conservatrices de petit chrétiens qui n’a même pas la décence d’admettre que ce procès est un procès non seulement politique mais religieux. Borné par votre détestation d’Hessel et de toute cette engeance vous ne voyez plus les choses autrement que par l’uniformisation. Le seul mouvement punk existait avant Hessel, l’anticléricalisme aussi. Mais mieux encore, dans votre imagerie chimérique d’une église russe héroïque vous ne mesurez absolument le désastre dont elle est à l’origine, depuis le tsarisme jusqu’à l’instrumentalisation réciproque qu’en fait Poutine et les pères de l’Eglise orthodoxe. C’est vrai, il y avait tellement longtemps que l’église n’avait pas réussi à faire condamner quelqu’un. Ca vous a manqué ? Poutine l’a fait, et vous êtes à peu près aussi béat ici que le sont les Duflots du bord d’en face. Ah et passez moi le sermont sur la montagne s’il vous plait, si j’ai envie de me taper l’Evangile de long en large, je vais m’acheter une bible. Et je l’ai assez lu pour en avoir la nausée de la « bonté chrétienne ». Ici elle ne présente que le même visage aveugle et borné que ceux qui crachent des fatwas. Le même monde, exactement le même. Le résultat est à peine différent d’ailleurs, on enferme en Sibérie ici, mais on ira égorger en Tchétchénie.

  • avatar
    Tibor Skardanelli 25 août 2012 (22:43)

    Mon point de vue en la matière n’est absolument pas guidé par ma foi, vous vous trompez encore, mais effectivement par le ras le bol de l’indignation sur commande. C’est vous qui êtes venu me vanter (venter ?) une leçon de christianisme que je ne trouve pas. Il n’est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre, et vous déversez votre fiel sur ceux qui ne veulent bêler avec vous. Où ai-je nié qu’il s’agit là d’une exploitation politicienne de Poutine qui est un dictateur ? Cherchez, vous ne trouverez pas, c’est au contraire ce que j’ai dit depuis le début. La Russie vit sous la coupe d’un dictateur et d’une puissante oligarchie, c’est un secret de polichinelle, mais la Russie d’aujourd’hui n’est pas l’Union Soviétique d’hier contrairement à ce que Maria Alekhina laisse entendre et on ne sort pas de près de quatre-vingt ans de grande terreur comme ça. Le renouveau de la foi en Russie, n’est pas une invention mais une réalité. Une réalité parfois inquiétante accompagnée d’une montée de l’antisémitisme mais une réalité. Croire dans ce contexte qu’aller éructer des imbécilité dans un lieu tellement chargé de symbole va faire avancer la cause de la liberté d’opinion est de l’idiotie pure : ça ne peut que braquer la population, allez faire la même chose à la mosquée Al-Azhar et vous verrez le résultat (là je suis sûr qu’on dira qu’il ne faut pas chatouiller la fatwa), mais peu importe, vous n’avez pas le monopole du dégoût du fanatisme, qu’il soit religieux ou pas. La question est de savoir ce que vaut cette indignation, je vous dis ce que j’en pense, je ne vois pas ce qui vous met dans un tel état. Vous me traitez de petit bourgeois, de petit chrétien réactionnaire : je ne suis pas petit, je suis gros, je pèse plus de cents kilos, et entre nous, comme disait mon grand-père, votre indignation m’en touche une sans faire bouger l’autre.

  • avatar
    a2lbd 25 août 2012 (23:01)

    Matthieu 33.3 « sur ma tête y’a qu’un ch’veux »

  • avatar
    Tibor Skardanelli 25 août 2012 (23:02)

    Et puis je me demande bien ce qui vous permet de parler de ma foi, vous ne manquez pas d’air tout de même, votre commentaire est un tissu d’attaques personnelles gratuites, c’est assez affligeant : j’en resterai donc là.

  • avatar
    Stéphane Mortimore 26 août 2012 (06:14)

    en effet restez donc là. Votre discours, si je compte, mot pour mot, et je dis bien, les mêmes exact propos m’a été systématiquement été tenu par de bon catho bien persuadés qu’ils ont raison. Il n’a rien d’originale, rien de surprenant, rien même d’inattendu vous tous défendez votre pré carré. Soit c’est votre droit de prétendre avoir une véritable opinion alors que vous n’agitez que votre goupillon. Comme il est de mon droit d’en avoir marre d’entendre que je m’indigne sur commande, que je bêle, que je ne sais rien et ne comprends rien à ce qui se passe en russie sous prétexte que je les soutiens. raz le bol d’être systématiquement réduit à un détail de votre paysage uniforme, et un comble par les mêmes qui chialent à longueur de temps qu’on les stigmatise, martyrise et que c’est trop facile de bouffer du curé. Les chrétiens ont apparemment un savoir que les autres non pas, une supériorité que les autres n’ont pas, eux ils sont amour, compréhension et humilité, c’est pour ca que quand il vous explique que tout ca c’est du vent, des trucs de bobos, il ne faut surtout pas se sentir offensé ni même se demander pourquoi le même discours reviens dans la bouche des mêmes qui en plus ont le toupet d’expliquer qu’on les instrumentalise. Le véritable soucis, c’est pas la situation en russie, c’est pas qu’elles ait prit 2 ans, pas que ce rapprochement du sabre et du goupillon pue la mort, votre seule obsession puérile c’est qu’elles ont osé « profaner » une église. Et je finis par croire que c’est la seule motivation en ce qui vous concerne et tous les autres bon chrétien le coeur sur la main qui les traites de dégénérés. Bref rien de plus qu’un effet atavique de troupeau. Et le comble un troupeau qui montre du doigt un autre troupeau en lui reprochant de n’être finalement que son propre reflet. Si vous n’êtiez pas le dixième agenouilliste à me tartiner avec ca je trouverais ca quasi risible.

  • avatar
    LL 26 août 2012 (14:09)

    Bonjour,
    « Le véritable soucis, c’est pas la situation en russie, c’est pas qu’elles ait prit 2 ans, pas que ce rapprochement du sabre et du goupillon pue la mort, votre seule obsession puérile c’est qu’elles ont osé « profaner » une église. »

    http://www.youtube.com/watch?v=TTAy4THnfUk

    Vous faites un procès d’intention, mais je viens de vous démontrer que ce n’est pas notre principal « soucis » . Peut être devriez vous tenter de comprendre ce qui anime cette pensée chrétienne, que Tibor souligne avec beaucoup de finesse ,plutôt que de coller avec maladresse et emportement le nom de « fanatique » .

  • avatar
    ROL 26 août 2012 (15:58)

    Stéphane, vous réservez à l’icône verte, comme si elle le méritait, l’indignation qu’un BHL consacre à la Syrie. Certes notre exemplaire ministre emprunte le RER de façon exemplaire et tient des propos (presque) exemplaires quant à la stratégie vis à vis du nucléaire. Récemment elle a déclaré ne pas vouloir en tant que parti être phagocytée par le PS. Ecoutons la exprimer consensuellement sa différence. Quant aux « artistes de l’avant-garde russe » l’objectivité de son avis est à la hauteur de sa propension à faire gôche et à entonner les rengaines germinopratines. Que les « pussy riot » aient offensé l’âme russe en blasphémant dans un lieu de culte n’entre pas en ligne de compte. Qu’elles aient participé à des happenings gore avec femmes enceintes n’entre pas moins en ligne de compte. L’important c’est qu’elles aient dit « à bas poutine » et dès lors tout le monde reprend en choeur « à bas poutine », parce que c’est bien. Cécile Duflot ne prendra pas en revanche fait et cause pour les « artistes » qui ont déposé des têtes de cochon au pied des mosquées!

  • avatar
    Stéphane Mortimore 26 août 2012 (20:28)

    Alors faisons les comptes, le chretien qui me refait son sermont sur la montagne à travers Bernanos, et le monsieur qui sait mieux que moi ce que je pense. Eh bien comme j’en ai soupé des sermonts et des gens qui savent mieux que moi ce que je pense, je vais vous laisser discuter entre vous, ce que vous faites d’ailleurs depuis le départ.

  • avatar
    Tibor Skardanelli 26 août 2012 (21:43)

    Enfin Stéphane, je ne vous suis pas. Franchement, je comprends que vous puissiez être touché par cette affaire et que vous vous sentiez concerné, mais par ailleurs vous admettez vous-même au travers de votre dénonciation de l’emblématique bobo que cette affaire attire ce qui se fait de plus clinquant chez nous. Cette espèce d’unanimité est étrange avouez-le, on peut en tout cas légitimement se poser des questions, comme on peut ne pas apprécier le type d’action de ces filles, cela ne veut pas dire que l’on trouve la sentence juste. Je sais bien que vous n’êtes pas bêlant, je n’ai pas pu résister et j’ai eu tort, avouez cependant que vos propos cinglants appellent parfois des réactions à leur mesure.

Leave a reply

Your email address will not be published.